78
le meilleur des sorties pour enfants

Confinés, mais pas déprimés #3 : rencontre avec Jonathan...

Confinés, mais pas déprimés #2 : rencontre avec Jonathan...

Avec la série Confinés mais pas déprimés de Kidiklik, on vous propose de vous immiscer dans la tête d’un acteur local.

Ces prochaines semaines, vous pourrez découvrir comment Lise, responsable communication et diffusion du musée Lambinet, occupait ses journées quand elle était petite, la plus grosse bêtise d'enfance de Ekaterina, chargée d'accueil & développement des publics au Cube, ou encore le spectacle préféré de Maud, chargée des relations publiques de la scène nationale Points communs...On a hâte de vous les présenter !

RENCONTRE AVEC JONATHAN DE VERTICAL' ART A ST QUENTIN EN YVELINES

Dans la famille Confinés mais pas déprimés, Kidiklik demande… Jonathan BEL LEGROUX, directeur de la salle d'escalade Vertical'Art à Saint-Quentin-en-Yvelines.

Bonjour Jonathan. En quelques mots, peux-tu nous présenter ton métier, et nous dire pourquoi tu l'aimes tant ?

Avec plaisir ! Je m’appelle Jonathan, je suis directeur de la salle d’escalade Vertical Art à St Quentin-en Yvelines depuis la rentrée 2020, et aussi le directeur de la future salle Vertical Art à Paris dans le 13ème arrondissement, métro Chevaleret. Je suis grimpeur depuis une vingtaine d’année, et je fais pas mal d’autres choses comme coach mental pour les sportifs, auteur, et conférencier.

Quel est ton plus beau souvenir depuis que tu as rejoint Vertical Art ?

Sans hésiter le final de notre Climbing List en octobre dernier ! C’est une petite compétition amateure. Cette soirée avait vraiment une saveur particulière puis qu’elle a eu lieu le jour de l’annonce de la mise en place du couvre-feu. Le public venait d’apprendre qu’à partir du lendemain il ne pourrait plus sortir. Et il est venu chez nous ! Je prends ça comme un privilège, il y avait des gens de tout âge, dans une ambiance hyper agréable. Nous étions comme d’excellents amis qui se quittent sans savoir quand ils pourront se revoir…mais qui savent que lorsqu’ils le pourront…ça sera bien !  

Quand tu étais petit comment occupais-tu ton temps libre ?

Je chantais ! Beaucoup, beaucoup, beaucoup ! ça m’occupait des après-midi entiers. J’étais un fana de musique, et je le suis toujours d’ailleurs.

Est-ce que tu veux bien partager avec nous ta plus grosse bêtise d'enfance ?

Mais je n'en ai jamais fait ! (rires) Bon...j’avais un chat qui s’appelait Cléo, et je trouvais qu’elle avait trop de moustaches…ça partait vraiment d’une bonne intention, je tiens à le préciser ! Je voyais mon père se raser le matin, et je me suis dit que Cléo aussi en aurait besoin. Je lui ai donc coupé les moustaches…quand elle a commencé à tituber et se cogner partout, j’ai réalisé mon erreur... Avis aux enfants : respectons les animaux !

C’était qui ton super héro préféré ?

BATMAN. C’est clair, c’est net et ça l’ai toujours !

J’aime beaucoup la phrase de St Exupéry qui dit : « Toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre elles s'en souviennent ». Je trouve que les super héros, c’est un bon moyen pour s’en souvenir !

Retour à la réalité…on est confinés, on ne peut pas grimper…alors imaginons ! Quel monument de la région parisienne aimerais-tu escalader ?

J’en ai déjà grimpés pas mal quand j’étais jeune, je me suis même fait attraper au premier étage de la Tour Eiffel…! Il y a un monument que je rêverais d’escalader, parce qu’on doit avoir une vue magnifique…le Sacré-Cœur ! Mais ses murs lisses sont complexes pour un grimpeur…

Question bonus :  que conseilles-tu aux parents qui ne peuvent pas emmener les enfants se défouler chez toi pendant ce nouveau confinement ? Une idée d’activité sans danger à la maison ?

Il y a quelque chose d’essentiel pour moi, et ça vient de mon passé de prof d’EPS : entretenir la motricité de l’enfant ! Le mouvement c’est la vie, c’est hyper important. A la maison, on peut construire des parcours très simples : une roulade sur le canapé, puis deux chaises et une planche pour passer dessous, des slaloms…on invente et on s’amuse, c’est très ludique et ça entretient !

Merci Jonathan pour ta participation à cette série, tes confidences et ta bonne humeur !

VERTICAL ART : SALLE D'ESCALADE AU TOP !

VERTICAL ART : SALLE D'ESCALADE AU TOP !

 

Chez Vertical Art à St Quentin-en-Yvelines, on a le droit de grimper partout : c'est le paradis pour les enfants ! On peut y aller pour se défouler de façon occasionnelle, inscrire ses enfants à des cours réguliers toute l'année, ou s'initier à l'escalade pendant les vacances scolaires grâce aux nombreux stages proposés.

C'est aussi un lieu convivial avec un restaurant cosy, à découvrir en famille !

LE CHALLENGE KIDIKLIK & VERTICAL ART

LE CHALLENGE KIDIKLIK & VERTICAL ART

Jouons avec Jonathan et sa proposition de créer des parcours de motricité simples et sympas pour les enfants...Go les parents ! Dans le jardin ou à la maison, si on inventait un parcours trop rigolo pour les enfants ? On attend vos photos ou vidéos sur les réseaux sociaux Kidiklik (Facebook / Instagram / Twitter ) avec les hashtags :
#Kidiklik
#Confinésmaispasdéprimés
#VerticalArtSQY

1, 2, 3...c'est parti ! A bientôt Vertical Art !

Retour haut de page

Newsletter